A VOUS LA PAROLE

À Nouveaux Espaces, Relais Mont-Royal, Montréal

Sous le signe de la BEAUTÉ de la SAGESSE

Pierre Marot, AdlS


En ce dimanche, il fait tempête de neige, 10 centimètres. Ce qui n'empêchera pas deux beaux arbres matures de nous livrer avec enthousiasme un jeune fruit du  printemps. C'était le 30 mars 2014. 
 
Lucille Deschênes, fdls, nous offre un profond exposé de son amour de la Sagesse en faisant l’histoire du NOM de «Filles de la Sagesse». Elle nous parlera aussi de la dimension internationale  de sa congrégation, de  son implication dans les différents pays où elle se trouve, particulièrement auprès des démunis. Les engagements au Québec et dans le reste du Canada seront aussi évoqués. Dans son intervention, Lucille est soutenue par un très beau support visuel élaboré par sa complice de longue date, Madeleine Malette, Fille de la Sagesse.

Cliquer sur la photo pour l'agrandir


LE SENS BIBLIQUE du mot «SAGESSE»

Dans un élan de feu,  à la Montfort, Lucille nous parle de la quête de la Sagesse, de ce bon sens, du discernement nécessaire pour  orienter sa vie vers l’autre, surtout le plus petit. Elle raconte la Sagesse de Salomon avec les deux mères et le bébé vivant. Ce Salomon qui discerne avec sa tête et son cœur pour rendre une justice remplie d’amour. La Sagesse est pour la VIE et pour l’humain enivré de liberté et d’espérance. En mots simples, elle décrit le processus du désir de la Sagesse pour l’être humain, ce désir est si intense que la Sagesse choisit de devenir homme en Jésus Christ pour nous aider à trouver un chemin de bonheur.


POURQUOI LE NOM DE «FILLES DE LA SAGESSE» ?


Lucille nous explique,  pourquoi,  Montfort a choisi le nom de «Filles de la Sagesse». Louis- Marie fonde une congrégation hors norme où la hiérarchie sociale n’a plus d’importance. La vie religieuse n’est plus réservée aux seules familles riches ou nobles qui sont capables d’offrir une dote de grand prix. À la suite de St Vincent de Paul, Montfort fonde une communauté, en plein vent, ouverte à toute femme de bonne volonté. En quête de Jésus Sagesse ces femmes veulent servir avec tendresse leurs sœurs et frères en humanité et cela dans le milieu où ils vivent.


La note historique qui suit est une proposition de la part de l'auteur ...


La Sagesse se servit des événements historiques, en France, pour favoriser le développement international des communautés religieuses, comme ce fut le cas pour Filles de la Sagesse.  Pierre angulaire de la civilisation européenne, les congrégations religieuses ont façonné le mode de vie et de pensée des Français. Après un arrêt brutal de leur mission du fait de la Révolution française en 1789, leur action est à nouveau contrecarrée par les gouvernements anticléricaux de la IIIe République, à tel point que le choix de l’expatriation se présente comme une issue à leur survie.


Les Filles de la Sagesse résistent aux embûches de la sécularisation et se retrouvent aux prises avec toutes sortes de menaces et d’insultes. Beaucoup, pour rester fidèles à leur vocation, trouvent la solution en quittant la France pour fonder dans plusieurs pays. Peu à peu les sœurs émigrées ont fait face aux nouveaux défis: langue, climat, alimentation, voyages… Progressivement la Sagesse s’est implantée dans un bon nombre de pays. Par la force de l’histoire, la congrégation est devenue internationale. Mille-cinq-cents Sœurs œuvrent actuellement dans 22 pays, toujours au service des plus petits, en inventant des services originaux et efficaces dans l’esprit de la co-fondatrice Marie-Louise Trichet :

«Marie-Louise Trichet, humble terre de soif et de simple abandon, maison habitée par la Sagesse, mystique au service des pauvres, lance un appel ardent à ses Filles de tous les peuples, races et nations :  S’arracher à l’extase des grandeurs, redescendre dans la plaine et vouloir demeurer en une tente instable secouée par le souffle du vent …
Aller plus loin … fragiles et audacieuses dans l’univers pour y annoncer la perpétuelle quête d’amour de la Sagesse Éternelle.»
(Marie-Louise Trichet, Un chemin de Sagesse; Benedetta Papasogli)

Reconnaissance

Grand merci à Lucille pour la vitalité de sa confiance en la Sagesse et  de l’actualisation de son charisme en devenant une femme de sagesse et de cœur, pleine d’ouverture à la réalité des humains d’aujourd’hui. Elle garde le souci de traduire par sa vie la douceur et la tendresse de la Sagesse pour tous les humains. Lucille, par la nouveauté deton verbe et sa simplicité, tu as suscité le désir de la  Sagesse en chacun de nous. Malgré la neige et le temps gris, il faisait soleil dans nos locaux  grâce à la chaleur de ton feu intérieur. Merci aussi à Madeleine pour la beauté des images et l’agencement des mots écrits avec harmonie et originalité. Tout cela s’est imprimé dans nos mémoires. Grand merci à vous deux ! Avec vous, nous avons vécu un moment de grâce!

 

Suite au format PDF...

fin article (T32) - 3224 affichages depuis le 4 Apr 2014


Imprimer | Haut de Page | Commenter





Autres articles pour «A Vous la Parole»

RETRAITE AVEC SR CLAIRE DUMONT, FDLS

À Nouveaux Espaces, Relais Mont-Royal, Montréal

AMI-E-S DE LA SAGESSE, SECTEUR QUÉBEC- CANADA
MISE EN ŒUVRE D’UNE DÉCISION

Élise Provençal, une grand-mère très fière de sa petite fille Chloé!

LA DANSE DE LA SAGESSE
Commentaires

Un RÉCONFORT pour Soeur Hilda Landry, fdls

Temps de ressourcement avec les Ami(e)s de l'Ontario, temps de grâces !

Retraite avec le Père Olivier Maire, smm

LIRE ENTRE LES LIGNES

... En cette année 2011 !

Retraite Sagesse avec le Père Georges Madore, smm

La rue est mon église, l’Amour ma religion

Hommage à ma grand-mère Yvette

Le Noble Chemin invite

Célébration au Sanctuaire Marie-Reine des Cœurs à l’occasion du séisme en Haïti

Impressionnée par la mission de «Médecins aux Pieds Nus-Canada»

Les pauvres sont riches, les petits sont grands !

Je suis une pierre vivante !

Déces de Mme Lina Poirier

Dom Helder Camara ...

 

Manifeste